Pourquoi autant de sportifs ?

11 octobre 2017

Des dizaines de joggeurs le dimanche à Palmer par beau temps, les salles de gym qui affichent complet, les terrains de foot de la Blancherie le mercredi après midi qui fourmillent d’enfants… Le sport est partout ! Et pourquoi ?

Le sport fait du bien au corps et à l’âme. Même les autorités sanitaires affichent sans équivoque le lien entre le sport et la santé… Dans les années 80, la mode, en particulier, met l’accent sur l’apparence. La silhouette du sportif devient référence et synonyme de beauté et de vitalité. Depuis les années 2000, c’est la santé qui devient le moteur de l’activité physique. Le sport est ainsi une façon de préserver son “capital vie”. L’Organisation Mondiale de la Santé lance le slogan : “Pour votre santé bougez !” Un slogan scientifiquement validé ! Aujourd’hui, cependant, l’OMS impute encore 3,2 millions de décès par an dans le monde au manque d’activité physique. Depuis des décennies, notre mode de vie sédentaire nous a placé en inadéquation avec notre génétique de sportif. Résultat : la dépense énergétique quotidienne d’un homme occidental correspond au métabolisme de repos des hommes préhistoriques qui devaient pour survivre, sauter, courir, lancer… Résultat, nous sommes plus fragiles et exposés aux maladies chroniques que nos ancêtres…

Les études prouvent que 3h par semaine d’activité sportive modérée réduit de 35% la mortalité cardiovasculaire et de 58% le risque de développer un diabète de type 2. Mieux, l’activité physique diminue de 20% le risque de développer un cancer du côlon, de la prostate ou du sein ! Qui dit mieux ?

Attention : le sport n’est tout de même pas un vaccin universel, il aide à rester en bonne santé ! Alors qu’attendez-vous ?

Sources : Science et vie (spécial “sport et santé”)

Voir toutes les actualités